Actualités

Rédacteur : Yann Rozes
Photos : Philippe Guiraud (ou plutôt Laetitia Guiraud)

 

Les organisateurs

Le Team IITOP

 

L'International Indoor Tournament Of Paris (aka IITOP) a vu s'affronter les meilleurs pilotes mondiaux de voltige en salle les 2, 3 et 4 mars 2012 aux Clayes-Sous-Bois dans les Yvelines. C'est sous le signe de la compétition acharnée mais aussi d'une belle camaraderie que s'est déroulée cette troisième édition. Comme les éditions précédentes, cette compétition s'est révélée très animée et de très haut niveau. Soixante concurrents de onze nationalités différentes se sont affrontés pendant 2 jours pour gravir les premières marches du podium. Du débutant inscrit pour son premier concours, aux as mondiaux de l'indoor, la convivialité a été le maître mot de cette grande fête de la voltige indoor.

 

ORGANISATION MILLIMETREE

 

De nombreux mois ont été nécessaires pour organiser cette édition 2012. Ce sont les membres les plus motivés du club des Clayes sous Bois qui ont ouvrés a cette organisation. Tout a été fait pour que le concours puisse se dérouler sans accroc. Ce ne sont pas moins de 390 vols de concours, soit 80 de plus que l'année précédente, qu'il a fallu mettre en place sur 2 jours.
L'organisation a d'ailleurs été très souple et a mis un point d'honneur a permettre a tout compétiteur quelque soit son niveau de participer. C'est ainsi que les « débutants » ont pu s'essayer à la compétition grâce aux quelques places réservées en catégorie promotion.
Ces inscriptions ont, pour des raisons de timing, dû être limitées. Ce sont tout de même 60 participants, soit dix de plus que l'année passée, qui ont pu s'inscrire. A l'instar de l'année précédente, la demande a été tellement forte que ce numerus clausus a été très rapidement atteint.

Le site web (http://iitop.free.fr/) a été encore amélioré. Toujours disponible en anglais et en français, il permet de gérer les inscriptions et, comme nous le verrons plus loin, la publication en temps réel des résultats ! Toutes les informations nécessaires a l'hébergement et la restauration alentours étaient même disponibles. Les organisateurs ont même pensé aux pilotes étrangers en leur communiquant des informations pratiques dignes d'un site touristique ! Les aresti des programmes et le règlement officiel sont également accessible depuis le site.

Un planning des vols pour le WE a été établi à l'avance par le directeur de la compétition Loïc Haux ( a qui on doit aussi le site web et le système de notation ). Ce planning, très serré et laissant peu de temps morts, permet de maximiser le nombre de vols. Ainsi chaque concurrent à l'assurance, hors période libre, de réaliser au moins 4 vols.

Les autres organisateurs, qui étaient identifiables grâce à leur magnifique polaire rouge aux couleurs du concours sont, Gilles Authelet, Éric Delcoigne, Philippe Guiraud et Elsa Ribière.

 

LA SALLE

 

Située aux Clayes sous Bois (proche de Versailles, 40km à l'ouest de Paris) La salle est la même que l'année précédente. Un gymnase multisports équipé du coté vol de tribunes pouvant accueillir 460 spectateurs. Cette salle est grande et convient parfaitement à la discipline. Le plafond, en lambris, bien qu'irrégulier, est assez haut par rapport aux standards. Cette année, après de longues négociations avec la mairie, la structure métallique supportant les cordes de gymnastiques ont été supprimées. Leur support ayant été découpé a la disqueuse, ils ne sont pas prêts de gêner à nouveau ! Celà a considérablement augmenté et sécurisé le volume disponible pour les évolutions. Sans cela les concurrent du programme international auraient été très gênés. Les concurrents ont du simplement être attentif aux paniers de baskets relevés au maximum et dont les câbles accrochés pour limiter leur encombrement. Grâce a ces mesures de prévention, Aucune rencontre importune avec ces éléments n'a été signalée.

Les concurrents ont pu profiter de toute la journée du vendredi pour se familiariser avec ce nouvel espace de vol et de procéder aux derniers réglages.
Les cinq vestiaires du gymnase ont été réquisitionnés pour les transformer en hangar à avions et permettre aux compétiteurs de recharger leurs lipos. Le nombre de chargeurs et de fils en tout sens était très impressionnant a voir !

 

LES COMPETITEURS

Contrairement a l'an dernier ou les compétiteurs étranger étaient plus nombreux que les pilotes hexagonaux, la proportion était, cette année équilibrée. Il y avait 29 pilotes français et 31 pilotes Européens. Tous les médaillés du championnat de France 2011 ont fait le déplacement. Fabien Turpaud, Nicolas Pietu et Nicolas Detry en inter. Le podium national 2011 était représentés par David Duval et Jean-François Brut.
Les Néerlandais venus encore plus nombreux que l'année passée et présents avec 9 représentants dont le champion Derk Van Der Vecht le gagnant en série inter.
La même délégation de 7 allemands s'est fait remarquée. Il faut dire qu'il déployaient leur drapeau national partout ! Jurgen Heilig, responsable de l'activité indoor de la « deutscher Modellflieger verband », n'a pas arrêté de filmer du week-end. Ce ne sont pas moins de 6H de rush vidéos qu'il a tourné. Ces vidéos, reprenant les imposés inter et tout les aéro-musicaux doivent être, a l'heure ou vous lirez ces lignes disponibles sur son blog rcgroups ou sur youtube. Étaient représentés la suisse, la Finlande, la Lituanie avec son champion Donatas Pauzuolis, la Belgique, la Biélorussie, la Slovénie et enfin l'Autriche avec son champion Gernot Bruckmann. On peut déplorer l'absence du créatif et talentueux allemand Martin Müller qui était venu a la première édition de l'iitop.
Pour finir, il faut signaler la participation d'Elsa Ribiere dans la série nationale, la seule compétitrice féminine et également organisatrice du concours.

 

LES AVIONS

 

Une telle rencontre est l'occasion d'avoir une vision globale de l'offre actuelle du matériel indoor. Au cité des modèles commercialisés, de nombreuses réalisations particulières étaient présentes. Certaines sont uniques, d'autres sont produit en très petites séries et permettent à quelques amis de partager le même modèle. Le nombre de personnes/club équipés de CNC ne cesse d'augmenter et facilite les expérimentations ! On ne peut qu'espérer que les modèles soient commercialisés ou que leur plan soit publié. Cette dernière option permettrait d'ailleurs a la communauté aéromodéliste de développer la discipline en rendant accessible des avions très performants. Pour les programmes imposés il est évident que c'est la recherche de la légèreté et de de la plus petite vitesse d'évolution qui est privilégiée. Il est impressionnant de voir comment il est toujours possible de faire plus léger et que tout les moyens sont bons. A de rares exception, le fil émaillé a remplacé tous les câbles de servos. Coté récepteur, il va être difficile de faire plus petit que les derniers récepteurs en date. La marque aether-sciences propose actuellement un récepteur 6 voies compatible spektrum qui pèse seulement 0.35g ! Une version 4 voies existe et ne pèse que 0.25g !!! Les contrôleurs ne sont pas en reste, car de nombreux pilotes volaient avec un Wes Technik YGE4 qui ne pèse que 2.2g (0.8g dépouillé de ses câbles). Espérons qu'il soit trouvable en France. Ce contrôleur semble être parfaitement adapté au moteur glavak 12g nourri par des lipos 2S 120maH. Jusqu'à présent il était difficile de trouver des hélices carbones pour l'indoor. Aujourd'hui cette tendance semble révolue et plusieurs fabricants proposent un large panel d'hélices adaptées à prix attractifs. Les hélices contrarotatives, dont un prototype avait été utilisé, pour la première fois, à l'iitop 2011 par Fabien Turpaud (cf. plan encarté the spie dans votre magazine préféré) semblent en voie de développement. Cette année il y en avait quatre. Pour finir, la méthode la plus économique pour gagner du poids sur un modèle est d'enlever la matière. Le fraisage ne semblant plus alléger suffisamment, cette année 2012 a vu apparaitre de nombreux modèles totalement ajourés et entoilés au mylar. Les plus courageux n'utilisant plus de dépron mais seulement un assemblage de treillis de jonc carbone de 0.7mm de diamètre. (On peut alors parler d'avion tout composite ! )Il faut alors faire très attention au vrillage lors de la construction ! Il n'existe pas encore de kits, mais je pense que c'est l'avenir du F3P et qu'on devrai voir apparaître des kits de ce genre. Piloter un avion pesant seulement 69g représente un avantage certain mais ce matériel d'exception n'est pas indispensable pour faire du F3P et obtenir des bonnes performances. On peut se satisfaire de matériel plus standard et réaliser quand même de beaux résultats. D'ailleurs les avions les plus représentés lors de ce concours sont les Disney de Ernst Disse et les avions issus des kits produits par Donatas Pauzuolis comme son dernier né le symmetric. Du coté des avions de libre, la multitude des yak de l'année passée a laissé place à une multitude d'extra 330. Qu'ils soient dessinés par Gernot Bruckmann, Martin Muller ou encore Nicolas Detry, les décorations des extras ne laissent pas indifférents. Pour la motorisation, l'axi 2203 reste la référence depuis des années sur ce type d'avions. De nombreux avions étaient équipés 4D avec des hélices à pas variable et même de poussées vectorielles ; J'y reviendrai un peu plus loin. Parmi les avions issus de kit; les sultimates et le récent arrow issus de kits Donatas Pauzuolis sont très représentés.

 

LE CONCOURS

 

Pour ceux qui ne le savent pas encore, le F3P, est la catégorie correspondant à la voltige avion indoor. Les concurrents doivent réaliser des figures imposées. Cette catégorie est composée de trois séries correspondant à trois programmes de vol où chaque figure réalisée est dotée d'un coefficient de difficulté et est notée par un collège de juges. Les juges ayant officié pendant ce concours étaient Les français Patrick Bouard, Vincent Gohin et Didier Pabois.
La série PROMOTION a pour but de faire découvrir et de faire naître chez le plus grand nombre de pilotes le désir de pratiquer la voltige radio commandée au travers d’un programme composé de figures simples et relativement faciles.
La série NATIONALE est un passage obligatoire pour la série supérieure. Elle intègre dans son programme des figures simples, mais aussi des figures composées qui demandent de la part du pilote un peu plus d'expérience en matière de pilotage.
La série INTERNATIONALE est réservée aux pilotes chevronnés ayant une (très) grande expérience de la voltige en salle.
L'épreuve AERO-MUSICALE aussi appelée "LIBRE" en musique permet de faire la démonstration de toute son habileté. Les pilotes sont alors notés aussi bien selon la technique de vol que sur l'aspect artistique du vol.
Le concurrent choisit librement sa série en fonction de son niveau, mais ce choix, dans le circuit officiel, est irréversible. Dès qu'il a commencé à concourir dans une série, il ne peut plus le faire dans la série de niveau inférieur. Comme son nom l'indique, n'importe qui peut participer au libre. Toutes ces catégories ont été représentées lors de ce concours.
Les 5 juges FAI étaient Robert Ailes (Angleterre), Peter Vanlanduyt (Belgique), Peter Uhlig (Allemagne), Henny Van Loon (Pays Bas) et André Lozach (France)

 

LES IMPOSES

 

Le programme promotion s'est déroulé assez rapidement dans la mesure où il n'y avait que 5 concurrents. La victoire est emportée haut la main par Gérard MUZERGUES qui est président de l'aéroclub de Brive aéromodélisme. Sur la deuxième marche, un autre pilote du même club Laurent Tereyjol. D'après ce que l'on peut voir sur le classement francef3p.fr pour la saison 2011-2012, ces deux pilotes semblent assidus aux concours et aux podiums cette année !
En troisième position Alain Caillé qui participait a son premier concours.

Bien que ce soit une série national, c'est un allemand, Marc Faulhaber qui s'impose. Âgé de 12 ans, c'est aussi le plus jeune de la compétition. Également champion 2011 dans sa catégorie en Allemagne, c'est sûr que nous devrions entendre encore parler de ce jeune garçon.
Les 3 places suivantes sont obtenus par les français Jean-François Brut, Yann Lestavel et Pierre-Maxime Meynié. Les différences sont minimes. La concurrence lors du très prochain championnat de France F3P risque d'être acharnée !

La catégorie reine, qui fait faire tant de kilomètres a de nombreux compétiteurs est la catégorie internationale. Pas moins de 34 pilotes étaient prêts a en découdre pour conserver leur niveau international. Contrairement aux autres catégories, la compétition s'est déroulée en deux parties, une partie éliminatoire sur le programme dit P (Préliminaire). Le second programme, dit F (Final) est ouvert aux meilleurs d'entre eux.
Pour des contraintes de temps, il ne devait y avoir que 10 concurrents dans cette finale, mais, comme l'an dernier, l'organisation a finalement ouvert les très techniques fly offs a treize concurrents.
Qui dit catégorie internationale, dit règlement FAI et le règlement associé. Après un briefing précisant le programme et les attentes des juges, c'est au moins un vol de calibration qui était fait pour que les juges puissent s'accorder.
Les 3 vols de finales furent donc de très haut niveau. Toute la rigueur et les compétences des juges FAI ont été nécessaires pour les départager. La victoire a été remportée par l'autrichien Gernot Bruckmann suivi de près par Donatas Pauzuolis. La troisième place est assurée par notre Fabien Turpaud national mais seulement a un point du champion allemand Dennis Horn. C'est dire a quelle point la compétition a été passionnante et de très (très) haut niveau !

Podium Promotion

 

Podium National

 

Podium International

 

Podium par équipe

 

 

L'AEROMUSICAL

 

Podium Aéromusical

 

L'aeromusical est le vol libre en musique. Chaque concurrent dispose de 2 minutes pour démontrer son habileté tout en restant dans le tempo de la musique. Les critères de notations sont fondés sur l'harmonie et le rythme du vol. La technicité et la qualité d'exécution des figures entrent aussi en compte, sans oublier la sécurité du vol : le pilote doit prouver qu'il a la maîtrise de son modèle. Pierre Weck, modéliste reconnu, entre autres, pour ses commentaires au salon du modélisme et lors des meetings de la Ferté Alais) est venu animer les entre-vols. Cela a grandement aidé le public, venu en nombre, a appréhender notre discipline. Pour le spectacle tous les artifices sont les bienvenus. Paillettes, confettis, traines furent donc de la partie. Yann Lestavel s'est surpassé en utilisant, non pas un, mais 2 fumigènes en bout d'ailes. Cette année encore, de nombreux avion 4D ont participés au spectacle. Le 4D est obtenu avec des hélices a pas variables aussi appelé VPP pour Variable Pitch Prop. Quelques avions doté de poussée vectorielle ont aussi fait leur apparition. Couplé à la dérive, cela rajoute la possibilité de diriger le moteur. C'est aussi appelé TVR (Thrust Vector Control). Cela ouvre la porte à de nouvelles figures très impressionnantes, mais cela reste réservé a quelques pilotes experts !
Le podium est exactement le même que l'année dernière !
La victoire a été remporté par Donatas Pauzolis. Sa prestation, tout en 4D, est ultra technique et démontre bien son habileté. Son vol ultra précis et super synchronisé a de quoi émerveiller. Il est suivi de (très) près par Fabien Turpaud avec son magnifique libre. La troisième place revenant a Derk Van Der Vecht.
Pour ceux qui n'auraient pas eu la chance d'apprécier « de visu » ces vols, Jurgen Heilig les a entièrement filmés et mis en ligne.

 

LE SYSTEME DE NOTATION

 

Ces vols ont été orchestrés à l'aide du logiciel de gestion de concours voltige mis au point par Loic Haux. Ce logiciel est une solution logicielle et matérielle qui permet de gérer automatiquement la notation et l'enchainement des vols. Chaque juge (ou son assistant) dispose d'un PDA qui connait les figures composant les programmes et les ordres de passages des différents tours de vols. Les juges n'ont plus qu'à appuyer sur l'écran tactile pour assigner une note à la figure qu'ils viennent de voir. L'ergonomie est parfaite, ce qui rend la prise en main immédiate, même pour les plus réticents à l'informatique. Dès que tous les juges ont validé leurs notes pour le concurrent qui vient de terminer son vol, les données sont immédiatement transmises en wifi à un PC. Une feuille de note est éditée automatiquement. Le concurrent peut donc avoir sa note dès la fin de son vol ! C'est une révolution, il n'y a plus besoin de secrétaires : le risque d'erreur est minimisé et les temps de recopie des notes éliminées !
Une feuille de classement est ensuite imprimée dès que tous les concurrents d'une même série ont terminé leurs vols. Les résultats étaient même projetés via un vidéoprojecteur en temps réel ! Ce qui a permis aux pilotes et aux spectateurs présents de suivre les classements durant les tours de vols. Le dernier raffinement est la gestion des tours de vols. Le matin, le logiciel détermine un ordre de passage aléatoire dans les séries. Ensuite c'est le logiciel, grâce à sa synthèse vocale, qui appelle, avec une délicate voix féminine anglaise ou française, les concurrents à se préparer ou à voler. Plus besoin de "speaker" ! L'organisation du déroulement d'un concours devient un jeu d'enfant avec un tel logiciel ;-)
La cerise sur le gâteau : les résultats sont retransmis en temps réel sur le site internet de l'iitop.

 

FTAG

FTAG signifie Fonce et Tourne a Gauche. Cet acronyme résume très bien la course de pylône organisé tout au long du Week End. Contrairement à l'année dernière où les avions étaient prêtés par un sponsor, chacun a pu apporter son propre geebee, spécialement préparé, pour faire la course. L'idée vient d'un anglais, Andy Whitehead, qui a dessiné un geebee R3 pour faire la course à la fin des concours de F3p anglais. Pour que tout le monde puisse lutter a armes égales, l'avion, dont le plan est librement téléchargeable sur internet, doit répondre à un cahier des charges simple mais précis. Parmi celles ci, le choix du moteur est limité pour éviter une course a l'armement (le kv doit être inférieur a 2300 et son poids inférieur a 16g), l'hélice 6x3 GWS est la seule autorisée et doit normalement être fournie par l'organisateur. Il est interdit de mettre du carbone sur le bord d'attaque. L'avion est obligatoirement décoré, un avion blanc n'a pas le droit de concourir. Les lipos sont des 2S de 800maH maximum. Pour plus de compléments le cahier des charges est disponible un peu partout sur internet. Pour remporter la course, il suffit d'être le premier à compléter 10 tours entre 2 pylônes situés à chaque extrémité de la salle. A chaque pylône coupé, une pénalité consistant a faire effectuer a l'avion un looping complet, très pénalisant, doit être exécuté. La course est découpée en pool de 5 concurrents. C'est dans le vrombissement suraigu des petits moteurs a fort KV toujours a fond que les gebee s'élancent au top départ. Le premier virage est alors le plus spectaculaire et souvent le plus meurtrier pour l'EPP. La meilleure technique semble celle utilisée en F3F. On met l'avion sur la tranche et on vire en tirant sur la profondeur. Les spectateurs, comme les pilotes voient leur adrénaline monter très vite ! Pour ceux qui arrivent a rester en l'air, les 10 tours sont très vite réalisés. Certains arrivent même a finir avec un quart d'aile en moins ou avec un accu pendant rendant le pilotage très aléatoire ... Le tout est rythmé par une musique sur vitaminée et les commentaires enflammés et prolixe de Pierre Weck qui ravient les spectateurs présents. Cette course amicale est très consommatrice d'EPP et de cyano. Rares sont les pilotes qui n'ont pas eu a déplorer de casse. Rencontre avec le pylône, avec un autre avion, voir avec l'hélice d'un concurrent (oh que le bruit de l'epp se faisant découper est doux!!) sont monnaie courante. Il faut alors jouer de la cyano et de l'accélérateur pour se présenter a la course suivante sans pour autant avoir le temps de refaire ses trims ...
C'est Nicolas Pietu qui arrive, malgré une aile un peu abimée, a terminer premier de cette joyeuse course de racer.

 

CONCLUSION.

 

 

C'est en se donnant rendez vous l'année prochaine que les participants se sont quittés le dimanche soir. Les gradins qui sont restés pleins le dimanche démontre qu'il est possible de faire venir le grand public. Les courses de racers, comme l'aeromusical permet de rendre la discipline accessible au grand public. Il semble que cette manifestation soit en passe de devenir la référence du F3P européen. On ne peut que s'enthousiasmer et espérer que la rencontre de tel champions ne fasse que progresser le design des avions et promeuve la discipline.
Rendez vous l'année prochaine ?

 

REMERCIEMENTS

 

Le club organisateur tient à remercier chaleureusement les nombreux sponsors qui ont accordés leur confiance et sans qui cette manifestation n'aurait pu se dérouler.
Dans l'ordre alphabétique : Au petit modèle, La ville des Clayes sous Bois , Guy Hoquet, Horizon Hobby, Millénium modélisme, RC-Pilot, sans oublier la FAI et la FFAM dont le président Bruno Delor a fait le déplacement pour venir remettre les trophées aux champions..

Cette compétition n'aurait jamais pu avoir lieu sans l'investissement en temps généreusement offert par les organisateurs du club des Clayes du Ciel et par les juges bénévoles. Qu'ils en soient tous remerciés ici .

Un grand merci aussi à l'ensemble des participants pour leur bonne humeur, leur sympathie et leur sens de l'auto-gestion qui permet de tenir le planning.

Et pour finir, un remerciement tout particulier à la mairie des Clayes Sous Bois qui a mis en œuvre tous les moyens nécessaires pour que cette journée soit un succès.

 

Notre club organise les 2, 3 et 4 mars l’IITOP. L’international Indoor Tournament of Paris est une compétition de voltige en gymnase. C’est la troisième édition cette année.

 

Compétition unique en Europe elle regroupera 55 pilotes de 12 nationalités.

 

IITOP 2012

Des vols de programme imposés seront alternés avec des vols en musique, superbes chorégraphies aérienne.


De plus une course aux pylônes donnera un spectacle digne de Reno.
Venez rencontrer les meilleurs pilotes européens de la spécialité.

 

Adresse :
Gymnase Maurice Baquet
38 avenue Jean Jaurès
78340 LES CLAYES SOUS BOIS

 

Plus d’informations sur http://iitop.free.fr
Le Team IITOP.

 

IITOP2012

Joomla templates by a4joomla